REGLEMENT INTERIEUR
 

Objet du Règlement

Ce Règlement vise à définir les droits et obligations de chaque membre au travers des activités et de l’organisation du Club. Dans cet esprit il est sujet à évolution au fur et à mesure du développement des activités et de la taille du club. Toute modification devra être approuvée au préalable en assemblée Générale.
 
Cotisation
 
            La cotisation annuelle est révisable tous les ans.
Devient membre actif du Club toute personne à jour de sa cotisation qui devra impérativement être réglée le jour de l’inscription.

            La cotisation est due à l’année

En cas de non-paiement de la cotisation sans justification, les judokas concernés pourront se voir interdits de tatamis.

Il faut avoir signé sa licence et avoir réglé sa cotisation pour pouvoir prétendre monter sur le tatamis

Le montant de la cotisation est dégressif pour plusieurs personnes d’une même famille.
            L’âge minimum d’adhésion est de 4 ans avant le 31 Décembre de l’année d’inscription
 
Conditions d’inscription
 
Un certificat médical daptitude au judo pour l'année sportive (pour les compétiteurs, un certificat de non contre-indication à la pratique du judo en  compétition pour l'année sportive)
Un passeport est obligatoire à partir de la 2ème année d’inscription (Fournir 1 photo, Copie de la Carte d’Identité ou livret de famille, n° de Sécurité Sociale et un chèque de 8 € à l’ordre du Comité Départemental de l’Eure)
  
Section 1 : Certificat médical

Article L231-2  Modifié par Ordonnance n°2010-379 du 14 avril 2010 – art. 18
> L’obtention ou le renouvellement d’une licence sportive permettant la participation aux compétitions organisées par la fédération sportive qui la délivre est subordonnée à la présentation d’un certificat médical datant de moins d’un an et attestant l’absence de contre-indication à la pratique en compétition de la discipline ou activité sportive pour laquelle elle est sollicitée.

Article L231-2-1 Créé par Ordonnance n°2010-379 du 14 avril 2010 – art. 18
> La pratique en compétition d’une discipline sportive à l’occasion d’une manifestation organisée par une fédération agréée ou autorisée par une fédération délégataire est subordonnée à la présentation :
> 1° Soit d’un certificat médical datant de moins d’un an et attestant l’absence de contre-indication à la pratique en compétition de cette discipline ou activité sportive ;
> 2° Soit d’une licence mentionnée à l’article L. 231-2 délivrée pour la même discipline ou activité sportive et portant attestation de la délivrance de ce certificat.
 
Article L231-2-2 Créé par Ordonnance n°2010-379 du 14 avril 2010 – art. 18
> L’obtention d’une première licence sportive ne permettant pas la participation aux compétitions organisées par la fédération sportive qui la délivre est subordonnée à la présentation d’un certificat médical datant de moins d’un an et attestant l’absence de contre-indication à la pratique de la discipline sportive pour laquelle elle est sollicitée. Les fédérations sportives peuvent, selon une fréquence qu’elles définissent, demander pour une nouvelle délivrance de licence la présentation d’un certificat médical.
Article L231-2-3 Créé par Ordonnance n°2010-379 du 14 avril 2010 – art. 18
> Pour certaines disciplines, dont la liste est fixée par arrêté des ministres chargés des sports et de la santé au regard des risques qu’elles présentent pour la sécurité ou la santé des pratiquants, le certificat médical mentionné aux articles L. 231-2 à L. 231-2-2 ne peut être délivré que dans les conditions prévues au même arrêté.
> Le certificat médical mentionné au présent article doit dater de moins d’un an.
 
Article L231-3 Modifié par Ordonnance n°2010-379 du 14 avril 2010 – art. 18
> Le médecin chargé, au sein de la fédération sportive, de coordonner les examens requis dans le cadre de la surveillance médicale particulière prévue à l’article L. 231-6peut établir un certificat de contre-indication à la participation aux compétitions sportives au vu des résultats de cette surveillance médicale.
> Ce certificat est transmis au président de la fédération, qui suspend la participation de l’intéressé aux compétitions sportives organisées ou autorisées par ladite fédération jusqu’à la levée de la contre-indication par le médecin.
 
Article L231-4 
> Sont définies par les dispositions de l’article L. 2336-3 du code de la défense les conditions que doivent remplir la délivrance, le renouvellement ou la validation de la licence de tir pour que la présentation de ce document supplée le certificat médical mentionné audit article.
 
NOTA :> Ordonnance 2006-596 du 23 mai 2006 art. 11 : Les dispositions des titres III et IV du livre II de la partie législative du code du sport entrent en vigueur à la date définie au I de l’article 25 de la loi n° 2006-405 du 5 avril 2006. Cette date est le 1er février 2006.
 
 
Responsabilité du Club
 
  1. Les parents sont responsables de leurs enfants jusqu’à leur entrée sur le tatami et doivent s’assurer de la présence du professeur.
  2. En cas de problème survenu lors du trajet Parking - Dojo ou Dojo - Parking le club ne peut être responsable
  3. Les enfants doivent arriver à l’heure à leur cours et ne peuvent le quitter sans l’autorisation du professeur.
  4. Pour le bon déroulement pédagogique des cours de BABY-JUDO, les parents ne peuvent assister au cours
  5. Une bonne tenue, le respect des personnes et du matériel  sont de règle au sein du club. Toute personne se faisant remarquer par une mauvaise conduite ou des propos incorrects lors des entraînements ou des déplacements, pourra être exclue temporairement ou définitivement.
  6. En cas d’absence prolongée (2 fois ou plus), nous vous demandons de bien vouloir prévenir le Club
  7. Les manquements graves ou répétés à la discipline du club pourront faire l’objet de sanctions.
 
Les différentes sanctions applicables :
 
  1. Avertissement           
Il s’agit d’une sanction d’ordre moral ayant valeur de mise en garde solennelle qui pourra servir de précédent en cas de récidive.  

     b.  Blâme

Il s’agit également d’une sanction morale et sans autre conséquence qu’on utilise en présence d’une infraction pouvant révéler une faute plus lourde ou intentionnelle.
 
  1. Suspension
Mesure visant à l’exclusion temporaire des activités du club. La suspension prend effet à la date de signification de la décision, c’est à dire à la date de réception de la décision par l’intéressé
 
  1.  La radiation
Les sanctions disciplinaires seront prononcées par le Comité Directeur, le membre intéressé ayant été appelé préalablement à fournir ses explications.
Le président procédera aux convocations de la ou les personnes contre la ou lesquelles une sanction a été demandée, par lettre recommandée avec avis de réception, quinze jours au moins avant la date de l’audience.
 
            La convocation d’une personne contre laquelle une sanction a été demandée doit obligatoirement mentionner :
 
  • la date, l’heure et lieu de l’audience
  • la nature des faits reprochés
  • qu’elle peut consulter l’ensemble des pièces du dossier
  • qu’elle peut présenter ses observations écrites ou orales
  • qu’elle peut se faire assister ou représenter par toute personne de son choix
 
  1. Le judo Club du Vaudreuil ne pourra être tenu pour responsable en cas de vol, perte d’objet ou vêtement (pendant les cours et pendant les tournois)
  2. En cas d’accident, malaise ou maladie, les parents autorisent l’encadrement à prendre toutes les mesures nécessaires. Lors de l’inscription, les parents doivent impérativement laisser un n° de téléphone pour les joindre en cas d’urgence.
  3. Pour les parents qui transportent d’autres enfants que les leurs, une autorisation parentale est nécessaire. (Celle-ci est à votre disposition auprès des membres du bureau).
 
Règles de sécurité et d’hygiène
 
  1. Les judokas doivent avoir les mains et les pieds propres ainsi que les ongles coupés.
  2. Les judokas doivent avoir un kimono propre ainsi quune paire de tongs ou de chaussons pour se rendre du vestiaire au tatami.
  3. Les judokas ne doivent pas arriver directement de leur domicile en kimono, des vestiaires sont à  disposition.
  4. Seul le port du tee-shirt BLANC sous le kimono est autorisé pour les féminines
  5. Les cheveux longs doivent être attachés par un « chouchou » (les barrettes sont interdites).
  6. Sont interdits sur le tatami :
    1. Tous les bijoux (montres, bracelets, boucles doreilles, bagues)
    2. Les bonbons, chewing-gums et toute autre denrée.
 
 
Classement de fin d’année
 
                Système de calcul des points du classement :
            (Certains tournois seront classés  Ligue ou inter région suivant leur niveau de difficultés)
            NOTA : Les points pour la Coupe du Jeune arbitre sont calculés comme les compétitions
 
  Shogun Département Ligue Inter région National
Premier 10  15 20 30 50
Deuxième 7  10 16 24 40
Troisième 5  7 12 18 30
Quatrième 3  5 8 12 20
Participation 2  2 4 6 10
En tableau place de 5    5 10 15 25

Une récompense supplémentaire sous forme de points sera accordée à nos judokas, commissaires et arbitres qui nous aident lors de nos tournois internes au club.

 
     - Montage du tapis                  3 points
    - Démontage du tapis              3 points
    - Arbitrage et commissair       4 points la journée et 2 points la demie journée
    - Pesée ju                                   2 Points
 
                                                                                                                             Le Président


 




Créer un site
Créer un site